Prochaine dégustation :

jeudi 9 novembre 2017 !

 

!!! Infos pratiques
 
sur les malts !!!
 
*******************************************************************************************************************************************************  
   
 
   

Whisky

Origine du nom « whisky »
Le mot anglais whisky vient du celtique uisge en gaélique écossais ou de « uisce » en gaélique irlandais. Le terme
signifie simplement «eau» dans les deux langues ; c'est « uisge beatha » en gaélique écossais et « uisce beatha » en irlandais qui signifient « eau de vie » — et donc whisky en anglais.

Le whisky (ou whiskey) est le nom générique d'un ensemble d'eaux-de-vie fabriquées par distillation de céréales maltées ou non maltées.

L'origine du whisky est aujourd'hui encore sujette à controverses entre Irlandais et Ecossais, chacun allant de sa preuve la plus ancienne. Par la suite, le whisky a été exporté vers le Nouveau Monde, notamment aux Etats-Unis, au Canada et en Chine. Depuis le début du 20ème siècle, des distilleries se sont développées au Japon, puis dans le reste du monde plus récemment.

L'Irish whiskey est le terme pour parler des différents types de whiskeys fabriqués sur l'île d'Irlande. L'Irish whiskey est une eau-de-vie fabriquée par distillation de céréale, en particulier l'orge, mais pas seulement. La définition légale du whiskey irlandais a été édictée par l'Irish Whiskey Act du 10 décembre 1980. Les Irlandais se veulent les inventeurs du whisky maintenant généralement synonyme d'Écosse. Pourtant la réalité est beaucoup plus complexe et incertaine.

« whisky» ou « whiskey»
Il est une habitude de placer un « e » à whisky dès lors qu’il est irlandais. Il est un fait : actuellement l’ensemble des whiskeys commercialisés l’est avec une étiquette marquant whiskey, avec un « e ». En réalité il n’y a aucune règle réelle sur le sujet.

De très nombreuses productions irlandaises se présentaient avant la Deuxième Guerre mondiale sous l’appellation whisky, le whisky Allman’s fabriqué à Bandon ou le Cowan’s fabriqué à Belfast. Jusqu’en 1966, les deux formes « whisky » et « whiskey » cohabitaient donc en Irlande. Le dernier whisky à avoir été commercialisé sans « e » est le Whisky Paddy produit à Cork. En 1966, son producteur, Irish Distillers Ltd décide alors de mettre un « e » pour marquer son identité irlandaise et lui faire rejoindre toutes les autres productions de l’entreprise. C’est donc une question de marketing visant à faire reconnaitre dans le monde entier le whiskey irlandais face au whisky écossais.

Single Malt
Le Single Malt Whisky ou Single Malt Whiskey (on trouve les deux orthographes selon le pays de production) est un alcool de grain produit dans une seule (single) distillerie. Il est distillé exclusivement à partir de la fermentation d'une céréale maltée, généralement de l'orge, parfois du seigle.

Le plus connu est le Scotch Whisky Single Malt, obtenu à partir d'orge maltée et issu d'une seule et même distillerie, distillé au minimum deux fois dans des alambics de cuivre, titrant un minimum de 40°, vieilli obligatoirement en fût (généralement de chêne) pendant un minimum de 3 ans et exclusivement en Écosse d'où son appellation de Scotch.

Les Single Malts issus d'un seul et unique fût de vieillissement portent le nom de single cask (« un seul fût ») et sont généralement embouteillés au degré naturel (par exemple 51,4° pour le Balvenie Single Barrel 15 ans). Les single casks sont particulièrement appréciés des amateurs éclairés et connaisseurs.

Les fûts usagés de bourbon se retrouvent souvent en Écosse, servant à faire vieillir le scotch, ou dans les Caraïbes, pour la maturation du rhum vieux. Deux autres grandes différences sont la matière première et la distillation. Le scotch est exclusivement composé d'orge malté, alors que le bourbon ne contient que 5 % de malt, environ 25 % de seigle et 70 % de maïs. La distillation du bourbon est basée sur un flux continu qui est exploité à 100 %, alors que le scotch divise la distillation en trois parties (la tête, le cœur et la queue), seul le cœur de la distillation sert à faire du whisky, le reste étant rebrûlé.

Bourbon (whiskey)
Origine du nom « Bourbon »

Le comté de Bourbon, dans l'État du Kentucky, confédération des (États-Unis), produit ce whiskey depuis longtempset il lui a donné son nom, donné à l'origine au comté en hommage et reconnaissance au roi de France Louis XVI, 5ème roi de la Maison de Bourbon et allié décisif des colons américains contre les Anglais, dans leur lutte pour leur indépendance.

Le bourbon est un whiskey américain fabriqué à partir d'au moins 51 % de maïs, le reste étant généralement du seigle ou du blé. Il doit être distillé à moins de 80 % (vol. d'alcool). Il est vieilli en fûts de chêne neufs noircis à la fumée (le vieillissement est facultatif pour l'appellation « bourbon », mais un vieillissement de deux ans minimum est requis pour l'appellation « straight bourbon »). Il ne doit pas non plus subir de coloration ou d'altération de son goût entre la distillation et l'embouteillage. De l'eau peut être ajoutée pour ajuster le volume d'alcool entre 40 et 50 % à l'embouteillage.

Différence entre le bourbon et le whisky
D'une manière générale, le bourbon se différencie du whisky écossais par un goût plus souple et en même temps plusépais. La différence provient, pour bonne part, d'un vieillissement en barriques toujours neuves qui transfèrent au bourbon les arômes du bois assez rapidement. Le scotch vieillit généralement en fûts usagés pendant une période plus longue.

 

 
Source : Wikipédia  
   
   
 
   
Une carte détaillée des whiskies d'Ecosse  
   

 les régions d'Ecosse (Scotland)

 
   

 les régions d'Irlande

 
   
   
   

les arômes - la roue des arômes 

 
 Le whisky (ou whiskey) est le nom générique d'un ensemble d'eaux-de-vie fabriquées par distillation de céréales maltées ou non maltées. L'origine du whisky est aujourd'hui encore sujette à controverses entre Irlandais et Écossais, chacun allant de sa preuve la plus ancienne. Par la suite, le whisky a été exporté vers le Nouveau Monde, notamment aux États-Unis, au Canada et en Chine. Depuis le début du XXe siècle, des distilleries se sont développées au Japon, puis dans le reste du monde plus récemment.   
le lexique du whisky  
   
le portail du whishy (source : Wikipédia)  
   
les embouteilleurs indépendants (source : LMDW & Youtube)